Les 3 niveaux

Dans un souci d’adaptation sur le Programme SIRH, nous avons découpé la planification en trois niveaux de cérémonies pour dynamiser et optimiser le pilotage.

Pour en savoir plus, cliquez sur les  

Déroulé d'un cycle de développement

Le Programme Increment Planning

Luc Pierre-Dit-Mery, Directeur du Programme SIRH 1er PI Planning du 2 et 3 octobre 2017.

Luc Pierre-Dit-Mery, Directeur du Programme SIRH 1er PI Planning du 2 et 3 octobre 2017.

Le Program Increment Planning est la première étape de planification, ou « macro » planification, à la suite de laquelle s’en suivront des cérémonies portant davantage sur la micro planification.

Cette cérémonie, se déroulant sur deux jours, a eu lieu pour la première fois sur le Programme SIRH le 2 et 3 octobre 2017. Elle a pour vocation d’être un évènement de rencontre en face à face, commun, fédérateur et récurrent.

Qu’est-ce que le Programme Increment Planning ?

Le Program Increment Planning est une rencontre en face à face réunissant les parties prenantes du Programme. Cette cérémonie permet la synchronisation des acteurs sur la ligne directrice à prendre. Le Programme Increment Planning a pour but de partager les objectifs, de visualiser les dépendances entre les produits et de discuter des risques pour permettre d’atteindre les objectifs représentés par les EPICs.

Quel est son objectif ?

Le PI Planning a pour but d’identifier collectivement les enjeux stratégiques à moyen et long terme (EPICs) et de planifier le PI à venir sur 3 mois (Sprints de 4 x 3 semaines). Ayant lieu toutes les 13 semaines, le PI Planning permettra :

  • D’accroître la cohésion entre les équipes et de favoriser la communication dans un contexte où le grand nombre de personnes sur le Programme, complexifie la mise en oeuvre de relations interpersonnelles.
  • D’aligner les équipes des trains pôles autour d’une vision partagée qu’elle co-construit.
  • De mieux se coordonner en anticipant les dépendances.

Les EPICs représentent des sujets stratégiques, dans notre cas, ce sont les processus métiers qui peuvent englober plusieurs produits, ou des sujets transverses.

Exemple de processus métier avec le « mouvement des PINS » :

  • l’implantation des supports ;
  • la détermination de l’offre d’affectation ;
  • le Portail agent ;
  • le mouvement ;
  • la mise à jour des affectations…

Exemple de sujets transverses :

  • cohérence de l’architecture ;
  • stratégie de déploiement…

Le Product Increment Planning

Une personne colle des post-it sur un tableau blanc

PI Pôle GP, Toulouse, le 9 octobre 2017.

Le Product Increment Planning est donc la deuxième étape de planification ou planification intermédiaire, à la suite de laquelle s’en suivront les Sprint Plannings portant davantage sur une planification détaillée.

Plusieurs cérémonies de Product Increment Planning ont lieu pour la première fois sur le Programme SIRH selon le planning suivant :

  • Pôle Moyens & Mouvement
  • Pôle Remplacement
  • Pôle Paie
  • Pôle GP
  • Pôle Transverse

Tout comme pour le Program Increment Planning, ces cérémonies se dérouleront en face à face et réunissent l’ensemble des acteurs sur chaque pôle produits. Le Product Increment Planning sera donc également un évènement commun, fédérateur et récurrent.

Qu’est-ce que le Product Increment Planning ?

Le Product Increment Planning est une rencontre en face à face réunissant les parties prenantes des pôles produits. C’est la cérémonie qui permet de synchroniser les équipes au sein de chaque pôle produits afin de découper les fonctionnalités qui seront livrées en fin d’incrément et faire apparaître les dépendances potentielles et analyser les risques sur l’objectif commun.

Quel est son objectif ?

Prévu toutes les 13 semaines, le Product Increment Planning a pour but d’engager chaque équipe sur son périmètre en planifiant de manière concrète l’activité globale du pôle.

Le Product Increment Planning cadre le travail avec les impératifs d’engagement au niveau du Programme, d’engagement inter-pôle et des retours utilisateurs majeurs.

Dans ce cadre, il permettra :

  • de compléter le backlog du train Pôle à partir du backlog du train Programme et des retours utilisateurs ;
  • de mettre en cohérence les backlogs produits des équipes ;
  • de prioriser les fonctionnalités ;
  • de mieux se coordonner en anticipant les dépendances intra-pôle.

Le Sprint Planning

Illustration du Sprint PlaningLe Sprint Planning est donc la troisième et dernière étape de planification ou « micro » planification, permettant à chaque Équipe Scrum au sein d’un pôle produits d’entrer dans le détail sur sa planification.

Plusieurs cérémonies de Sprint Planning ont lieu pour la première fois sur le Programme SIRH à partir du 9 octobre 2017.

Tout comme pour le Program Increment Planning et Product Increment Planning, ces cérémonies se dérouleront en présentiel et réunissent l’ensemble des acteurs de chaque Équipe Scrum. Le Sprint Planning sera donc également un évènement commun, fédérateur et récurrent.

Qu’est-ce que le Sprint Planning ?

Le Sprint Planning est une rencontre en face à face réunissant les parties prenantes de chaque Équipe Scrum. Cette cérémonie permet de définir les User Stories qui seront réalisées durant la nouvelle itération de chaque Équipe. Elle a lieu le 1er jour de l’itération en présentiel.

Quel est son objectif ?

Prévu toutes les 3 semaines, en amont de chaque sprint, le Sprint Planning a pour but d’engager toute l’équipe sur son périmètre en planifiant de manière concrète l’activité globale de l’équipe.

Le Sprint Planning permet de cadencer le travail avec les impératifs d’engagement à tenir dans le cadre des macro planifications (Program Increment Planning et Product Increment Planning) et les enjeux de l’équipe pour préparer les trois semaines de développement à venir.

Il donne également de la visibilité à court terme sur la charge de travail et sur les objectifs que les équipes de développement vont devoir atteindre car il permet de :

  • de découper les user stories (fonctionnelles) en tâches techniques ;
  • d’évaluer la complexité des développements afin de construire le plan de charge de l’itération de manière optimum et soutenable.